Mais dites, hé! L’été, méditez!

     Je ne doute en aucune façon que chacun d’entre nous a prévu de travailler très dur tout ce que nous avons appris cette année, histoire d’être au top à la rentrée.
     Mais vous avez aussi le droit de vous poser un peu, d’essayer en dilettante de nouvelles activités.
     France Inter le samedi soir propose une émission sur la méditation. L’émission « Le temps de méditer » peut-être écoutée à l’envie via internet, sinon c’est en direct donc le samedi soir à 19H30.
     Donc cet été arrêtez-vous mais pas seulement pour le farniente.

Tournoi enteki 2019 BELFORT

Cette année la météo s’est montrée très sympa. Ciel bleu et soleil avec une légère brise. Les participants de ce 6ème tournoi de tir enteki étaient des pratiquants du Grand Est. Outre les bisontins et belfortains de l’ AFCK se sont joints à nous les pratiquants de l’AKB/CATCO(BESANÇON) et ceux de KS de STRASBOURG. Mise en place suivie d’un entraînement de quelques flèches à 40 mètres. Rappel des règles de sécurité et de techniques par Jacques CHAIGNON référent enteki pour BELFORT. Repas de midi pris à l’ombre bien appréciée sans spécialités locales compte tenu du soleil ardent. Vers 13h30 salut suivi du yawatachi d’ouverture de tournoi exécuté par le vainqueur de l’an passé, Lionel OUDART, assisté de Jean Louis MARTIN (dai ichi kaizoé) et de Gaspare FAZIO (dai ni kaizoé). Belle présentation applaudie par tous les pratiquants. Tirage au sort pour les emplacements de tir. Le tournoi est lancé et très vite notre ami Bernard CATHIART(KS) se fait remarqué par la précision de ses tirs. La seconde et troisième place se détermineront lors de la dernière volée de flèches, Thomas MULLER (AFCK/GAKKO DENTO) et Gaspare FAZIO (AFCK/AIRBJ)remontant au score. Remise de la coupe à Bernard qui devra être présent l’an prochain pour exécuter le yawatachi. Remise du lot au vainqueur par le président de l’ AFCK, Jean Pierre ROBERT, et photos souvenir. Nous ne pouvons que formuler une météo identique pour l’an prochain mais aussi d’excellent tireurs comme Bernard.

Bernard entouré de Thomas et de Gaspare

STAGES DE LITHOTHERAPIE (« soins » de bien être » avec des minéraux.


Le samedi 6 avril avait lieu le 3e stage de lithothérapie pour les débutants.

Comme à l’accoutumé un stage intensif avec méditations, mise en place du protocole de « soin » et partage.

Depuis le début de l’année sportive, c’est-à-dire septembre 2018 nous avons animé 6 stages.

Trois stages avec des pratiquants confirmés, qui sont présents depuis une dizaine d’années.

Trois autres stages sont prévus d’ici fin juin.

Nous vous rappelons que nous ne sommes pas des guérisseurs, il s’agit simplement de ré-harmonisation du corps avec l’aide de minéraux et, de rééquilibrage énergétique.

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez me joindre au 03 84 21 62 58 ou par mail : mariemadrobert@orange.fr

Marie Madeleine ROBERT

A l’Honneur

Vendredi 05 avril 2019 Marie Madeleine ROBERT, animatrice des sections Tai Chi Chuan (petit enchaînement), Tai Ji Shan (éventail) méditation et lithothérapie a reçu la médaille d’argent de la Jeunesse et des Sports. Toutes nos félicitation à Marie Madeleine qui depuis trente années se dévoue au fonctionnement et à l’animation de notre association.

Jean Pierre

.

Stage Kyudo kinteki les 9 et 10 mars 2019 à BELFORT

Celles et ceux qui pratiquent régulièrement le zen savent que celui-ci est provocateur dans le sens de la découverte de soi même avec parfois une certaine  brutalité psychologique pour les plus fragiles. Suivent les questionnements et c’est pour cela qu’existe le mondo. Questions/Réponses. Parfois la question lancée n’en n’est pas forcement une. Elle peut prendre la forme d’un monologue et il faut être en éveil pour capter son propre intérêt au détour d’une phrase ou d’une action commentée.

Cela pour dire que celles et ceux qui ont participé au stage de kyudo kinteki des 09 et 10 mars au gymnase Léo LAGRANGE de BELFORT ont été pour certains, je le pense, surpris par la manière d’enseigner de Michel DUPONT Sensei Renshi 6ème dan ANKF.

Pour mémoire, Michel DUPONT Sensei était le capitaine de l’équipe de France de Kyudo présente à la première coupe du monde de kyudo en avril 2010 à TOKYO. Nul n’est prophète en son pays dit un proverbe français expérimenté cette année-là par les japonais éliminés dès le premier tour. L’équipe de France remportera cette coupe du monde. Il convient ici de citer les autres champions de cette équipe à savoir Patricia STALDER (5ème dan ANKF) et Marc BERTIN (5ème dan ANKF). Mais Michel DUPONT Sensei est aussi l’entraîneur de kyudo des écuyères de l’Académie du spectacle équestre de Versailles créée en 2003 par le célèbre chorégraphe Bartabas.

Mais revenons au zen ! Ainsi le travail des mudans (0 dan), candidats au shodan (1er dan) du mois de juillet au kyudojo de NOISIEL. Chacun leur tour, sous l’œil attentif du Sensei, ils ont dû travailler l’entrée sur le shajo, le déplacement, la manière de descendre en kiza, de se relever et de sortir du shajo. Durant ce temps les plus gradés étaient confinés à regarder avec pour certains des questionnements (tiens !) et des remarques sur le temps qui passe (Oh !) Personnellement j’ai trouvé ce ‘temps écoulé’ remarquablement instructif avec un questionnement sur mon propre état de pratique de ces bases que je connais et que je ne néglige pourtant jamais. Apprendre toujours y compris en regardant travailler les autres. Sûr que quelques uns ont dû travailler leur égo.

Comme le dit un proverbe japonais : même la pensée d’une fourmi peut atteindre le ciel ! Assis sur un banc à regarder nous met à la bonne hauteur pour une introspection !

Présent à ce stage les clubs de LORRAINE (St AVOLD et JARVILLE), d’ALSACE (STRASBOURG), BOURGOGNE (DIJON), FRANCHE COMTE (BESANÇON et BELFORT). Pas moins de 7 clubs sur les 9 recensés dans le comité territorial Nord/Est du Comité National Kyudo de la FFJDA ! Au total une trentaine de pratiquantes et pratiquants. Ainsi ce week-end avons-nous revu ténouchi (la tenue de l’arc),  torikaké (la position correcte du gant sur la corde de l’arc) daisan (ouverture 1 tiers) et ikiwaké (ouverture totale) hanaré (le décoché de la flèche).

Corrigés durant nos exercices de tir pour obtenir un résultat avec en point de mire et de référence le manuel de kyudo de l’ANKF dans sa version française nous avons pu travailler les corrections signalées par le Sensei. Reste à les mettre en place !

A l’instar d’Antoine HOUDAR de la MOTTE (1672/1731) célèbre écrivain à qui l’on doit la maxime : l’ennui naquit un jour de l’uniformité, je dirais que Michel DUPONT Sensei est atypique !

Qu’il soit remercié pour son enseignement et sa manière de le réaliser. Mes remerciements aussi à celles et à ceux qui, par leur présence, ont fait de ce week-end un succès pour le tout premier stage de l’AFCK. Enfin mes remerciements à l’association GAKKÔ DENTÔ qui nous a accueillit.

Jean Pierre