Archives de
Auteur/autrice : DRUET Claude

Le palais de ming men   ou hun yuan shen shi

Traditionnellement le palais de ming men a été nommé par le docteur Pang he ming Hun Yuan shen Shi, pour:

Hun      l’union, l’unité 

Yuan    d’origine

Shen     l’esprit, la conscience, « ming jue » dans l’école du professeur Wei Qi Feng

Shi         la racine

C’est la porte du destin ; elle contient le sens de notre vie, c’est la porte qui permet de rentrer avec notre concentration, notre esprit à l’intérieur du corps à travers la colonne vertébrale dans un espace au milieu du corps qui irradie. A l’intérieur c’est le palais. C’est un centre qui irradie et qui n’a pas de contour : plus il est puissant plus il irradie dans notre corps.

 Le palais de ming men, a différencier du point ming men, est situé a l’intérieur du ventre en arrière du dan tien inférieur et peu irradier jusqu’au nombril, jusqu’à hui yin au périnée, jusqu’à ming men, jusqu’au hun yuan derrière l’estomac, et peut irradier dans l’ensemble du corps.

Le palais de ming men va se mélanger, s’assembler ou fusionner avec les cellules de tout notre corps, et diffuse autour du corps dans le champ de qi du corps. Le champ de qi autour du corps n’est pas limité autour du corps, mais se diffuse dans l’espace proche et lointain, on parle de l’univers entier pour donner un niveau de diffusion.

Le palais de ming men s’ouvre et se mélange à l’univers ; les taoïstes nomment cet état de conscience manifesté à travers le palais qui épouse l’univers « TIAN REN RE HI » 

tian le ciel, ren le monde naturel, re l’univers, hi s’assemble avec l’être humain pour être une seule chose, une seule entité : cette expérience d’état unifié est chez les bouddhiste l’état d’éveil .

les paumes croisées sur le nombril , méditer avec la respiration a travers le nombril et par le point ming men jusqu’au palais de min men , a l’intérieur du corps proche du dan tian inférieur et ressentir sa force dans tout le corps……..a suivre.

SHEN JI le palais de l’esprit

SHEN JI le palais de l’esprit

PANG HE MING   LE PALAIS DE SHEN JI

L’esprit ou la conscience revient dans le palais de shen Ji

Le palais de shen Ji est le centre de la tête, l’espace interne derrière le milieu du front ou siège le point Yin Tang, en arrière dans la profondeur proche de la glande pinéale.

On se concentre sur le palais de shen Ji en prononçant le son « shen Ji » à haute voix pour commencer. Quand on prononce le son on prononce d’abord « shen » puis « ji », c’est-à-dire qu’il y a un temps de repos court. Quand on prononce « shen » on sent vibrer un endroit dans la tête au milieu, puis quand on, prononce « ji » on sent que dans ce même endroit il y a une concentration une nouvelle sensation plus intense. On utilise un petit son à haute voix, doux et lent associé à une grande relaxation de la concentration dans notre tète.

Il est très important de combiner la concentration et la relaxation, la grande détente de l’intention, sinon si on est toujours concentré sans relâcher la concentration vas provoquer des tensions au centre de la tête. Alors détendre l’intention de deux manières : d’abord on relâche l’intention et on se concentre dans le palais de shen ji avec un léger sourire intérieur ; c’est le sourire profond qui se propage dans tout le corps. En même temps on utilise le palais de shen ji comme un pur espace ainsi à l’intérieur cela se détend.

Prononcer shen ji plusieurs fois et détendre l’intention

nota de Claude : méditer sur ce travail de concentration quelques minutes par jour pour ressentir la vibration dans le centre de la tète, cette pratique est essentielle pour augmenter , améliorer, son niveau de qi qong. j’insiste pour que vous le fassiez avant la reprise des cours en ligne en janvier, prenez un peu de temps pour progresser.

comment pratiquer efficacement le zhi neng qi qong (2)

extraits de later methods zhi neng qi qong de Pang He Ming

Quand on croit réellement dans le qi qong, on peut bénéficier de la pratique du qi qong; ce qui signifie que les théories du qi qong doivent êtres utilisées comme normes;

De manière populaire on dit que la croyance permet l’efficacité.

Croyance se réfère à ;

  1. Croyance que le qi qong peut permettre à dépasser les maladies permet une amélioration physique et mentale
  2. Croyance que nous sommes capable de pratiquer le qi qong comme il faut. Cette croyance doit être profonde et enracinée dans notre conscience, et pas seulement à moitié : on croit à moitié et on doute à moitié.

Exemple : « quelqu’un nous dit qu’un médicament est 100 % efficace pour guérir complètement une maladie et que le traitement de la maladie par ce médicament sera aussi bon seulement en abandonnant la pratique du qi qong »

Comment croire d’après une telle phrase que le qi qong peut nous aider à continuer la pratique, car nous donnant juste l’intention de n’utiliser que le médicament.

Cela permet de tester chez nous notre confiance et croyance interne au qi qong. Si nous croyons fermement au vertus du qi qong alors nous pouvons répondre que nous pouvons prendre les médicaments pour guérir ou et continuer la pratique dont nous avons confiance pour guérir aussi, pour nous les deux sont possibles. Si j’ai confiance je choisis le qi qong. La pratique du qi qong met l’accent sur mobiliser des facteurs internes qui améliore la santé de notre corps sous tous ses aspects ; mais cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas utiliser les médicaments : la pratique est combinable avec les traitements médicamenteux. Les patients peuvent prendre des médicaments

avec la pratique du qi qong. Prendre des médicaments, n’entre pas en conflit avec la confiance établie dans la pratique du qi qong.

La confiance est une attitude qui doit être étudiée à travers les idées. Elle se forme à travers la pratique dans bien des cas particuliers, et à travers aussi d’une analyse de la théorie.

Une fois que nous avons une bonne confiance et une bonne croyance dans le qi qong qui est établis, si on rajoute des médicaments, cela vas donner pour effet que la pratique du qi qong vas être plus efficace.

Si une personne ne croit pas en la pratique et aux effets du qi qong est-ce que le qi qong vas être bénéfique pour cette personne ?

De notre point de vue le qi qong est une science plus qu’une superstition, alors que quelqu’un soit sceptique ou pas elle va pourvoir bénéficier des bienfaits de la pratique aussi longtemps qu’elle pratique en accord avec les principes de la pratique.

C’est que les effets du qi qong sur les personnes qui n’ont pas la confiance au qi qong n’ont pas des effets aussi importants.

later methods Zhi Neng qi qong

later methods Zhi Neng qi qong

je vais proposer a tous les pratiquants du zhi neng qi qong et tous les autres pratiquants de diverses disciplines régulièrement une traduction française concernant des passages des livres de Pang He ming; ces traduction courte ont pour but de méditer le texte en le vivant a l’intérieur de soi, a travers sa conscience, son esprit et non l’interpréter intellectuellement ,de façon logique.

aujourd’hui un passage d’un livre écrit en 1990 par Pang He ming et traduit en anglais en 2015. pas de traduction française a ce jour.

Comment pratiquer efficacement le zhi neng qi qong

Etablir en premier lieu une solide fondation idéologique

1-construire une confiance ferme

  – Les fonctions et la base de la confiance

Une bonne confiance peut se transformer en détermination pour s’engager dans une grande cause, et, peut générer une grande source de puissance. Cette puissance peut devenir une force motrice et on peut persévérer pour réaliser son but, améliorer sa sagesse ou avoir le courage de dépasse les difficultés. De renforcer ses conditions physiques et mentales et de passer au travers de douleurs et des souffrances.

Sans une bonne confiance personne ne pourra réussir quand une cause est demandeuse.

La caractéristique d’appliquer sa conscience dans le qi qong détermine le rôle spécial de la confiance et d’une bonne croyance dans la pratique du zhi neng qi qong.

La tradition chinoise mettait l’accent sur: ” la confiance nous mets en lien avec la source du tao et c’est la mère, la racine de la fondation pour réussir dans la pratique du qi qong”

avec ce texte essayer de trouver a l’intérieur de vous, la sensation qui passe par votre esprit et qui vous fait ressentir la confiance dans la pratique, laisser la confiance rentrer dans votre conscience quand vous méditer sur ce texte, et, ceci est valable pour toutes les pratiques, et vous apportera l’énergie nécessaire a cette pratique.