STAGES DE LITHOTHERAPIE (« soins » de bien être » avec des minéraux.


Le samedi 6 avril avait lieu le 3e stage de lithothérapie pour les débutants.

Comme à l’accoutumé un stage intensif avec méditations, mise en place du protocole de « soin » et partage.

Depuis le début de l’année sportive, c’est-à-dire septembre 2018 nous avons animé 6 stages.

Trois stages avec des pratiquants confirmés, qui sont présents depuis une dizaine d’années.

Trois autres stages sont prévus d’ici fin juin.

Nous vous rappelons que nous ne sommes pas des guérisseurs, il s’agit simplement de ré-harmonisation du corps avec l’aide de minéraux et, de rééquilibrage énergétique.

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez me joindre au 03 84 21 62 58 ou par mail : mariemadrobert@orange.fr

Marie Madeleine ROBERT

A l’Honneur

Vendredi 05 avril 2019 Marie Madeleine ROBERT, animatrice des sections Tai Chi Chuan (petit enchaînement), Tai Ji Shan (éventail) méditation et lithothérapie a reçu la médaille d’argent de la Jeunesse et des Sports. Toutes nos félicitation à Marie Madeleine qui depuis trente années se dévoue au fonctionnement et à l’animation de notre association.

Jean Pierre

.

Stage Kyudo kinteki les 9 et 10 mars 2019 à BELFORT

Celles et ceux qui pratiquent régulièrement le zen savent que celui-ci est provocateur dans le sens de la découverte de soi même avec parfois une certaine  brutalité psychologique pour les plus fragiles. Suivent les questionnements et c’est pour cela qu’existe le mondo. Questions/Réponses. Parfois la question lancée n’en n’est pas forcement une. Elle peut prendre la forme d’un monologue et il faut être en éveil pour capter son propre intérêt au détour d’une phrase ou d’une action commentée.

Cela pour dire que celles et ceux qui ont participé au stage de kyudo kinteki des 09 et 10 mars au gymnase Léo LAGRANGE de BELFORT ont été pour certains, je le pense, surpris par la manière d’enseigner de Michel DUPONT Sensei Renshi 6ème dan ANKF.

Pour mémoire, Michel DUPONT Sensei était le capitaine de l’équipe de France de Kyudo présente à la première coupe du monde de kyudo en avril 2010 à TOKYO. Nul n’est prophète en son pays dit un proverbe français expérimenté cette année-là par les japonais éliminés dès le premier tour. L’équipe de France remportera cette coupe du monde. Il convient ici de citer les autres champions de cette équipe à savoir Patricia STALDER (5ème dan ANKF) et Marc BERTIN (5ème dan ANKF). Mais Michel DUPONT Sensei est aussi l’entraîneur de kyudo des écuyères de l’Académie du spectacle équestre de Versailles créée en 2003 par le célèbre chorégraphe Bartabas.

Mais revenons au zen ! Ainsi le travail des mudans (0 dan), candidats au shodan (1er dan) du mois de juillet au kyudojo de NOISIEL. Chacun leur tour, sous l’œil attentif du Sensei, ils ont dû travailler l’entrée sur le shajo, le déplacement, la manière de descendre en kiza, de se relever et de sortir du shajo. Durant ce temps les plus gradés étaient confinés à regarder avec pour certains des questionnements (tiens !) et des remarques sur le temps qui passe (Oh !) Personnellement j’ai trouvé ce ‘temps écoulé’ remarquablement instructif avec un questionnement sur mon propre état de pratique de ces bases que je connais et que je ne néglige pourtant jamais. Apprendre toujours y compris en regardant travailler les autres. Sûr que quelques uns ont dû travailler leur égo.

Comme le dit un proverbe japonais : même la pensée d’une fourmi peut atteindre le ciel ! Assis sur un banc à regarder nous met à la bonne hauteur pour une introspection !

Présent à ce stage les clubs de LORRAINE (St AVOLD et JARVILLE), d’ALSACE (STRASBOURG), BOURGOGNE (DIJON), FRANCHE COMTE (BESANÇON et BELFORT). Pas moins de 7 clubs sur les 9 recensés dans le comité territorial Nord/Est du Comité National Kyudo de la FFJDA ! Au total une trentaine de pratiquantes et pratiquants. Ainsi ce week-end avons-nous revu ténouchi (la tenue de l’arc),  torikaké (la position correcte du gant sur la corde de l’arc) daisan (ouverture 1 tiers) et ikiwaké (ouverture totale) hanaré (le décoché de la flèche).

Corrigés durant nos exercices de tir pour obtenir un résultat avec en point de mire et de référence le manuel de kyudo de l’ANKF dans sa version française nous avons pu travailler les corrections signalées par le Sensei. Reste à les mettre en place !

A l’instar d’Antoine HOUDAR de la MOTTE (1672/1731) célèbre écrivain à qui l’on doit la maxime : l’ennui naquit un jour de l’uniformité, je dirais que Michel DUPONT Sensei est atypique !

Qu’il soit remercié pour son enseignement et sa manière de le réaliser. Mes remerciements aussi à celles et à ceux qui, par leur présence, ont fait de ce week-end un succès pour le tout premier stage de l’AFCK. Enfin mes remerciements à l’association GAKKÔ DENTÔ qui nous a accueillit.

Jean Pierre

Formation des futurs juges pour les passages de grade

Dimanche 24 février kobugeisha et bugeisha se sont retrouvés au hombu dojo de l’Académie Indépendante de Recherche en Bujutsu de GRANDFONTAINE (25) pour la première partie d’une formation destinée aux futurs juges siégeant aux examens des passages de grades. Il est évident que lorsque l’on est amené à porter un jugement sur des présentations techniques il faut être certain que celui-ci correspond à un modèle standard utilisé par tous les pratiquants de l’école. Aussi est-il bon après quelques années de pratique, au cours desquelles la forme prendrait le pas sur le fond, de revenir justement aux fondamentaux. Après tout un kajo (kata) n’est qu’une compilation de frappes et de ‘gardes’, avec un bokken ou un sabre, auxquelles viennent s’ajouter d’autres techniques corporelles et mentales. Apprenez la technique et oubliez-la disent les maîtres japonais. Manière de dire qu’après quelques années de pratique assidue l’on devient la technique elle-même. Rien n’empêche cependant aux plus anciens de revenir aux bases de cette même technique. Après tout ‘Shoshin’ n’est-il pas l’esprit du débutant!

Gala des 30 ans de l’association

Le 7 octobre 2018 gala d’arts martiaux et énergétiques au gymnase Le PHARE à BELFORT pour marquer le 30ème anniversaire de l’association GAKKO DENTO. Beaucoup de travail à la clef mais cela en valait la peine. Le public s’est déplacé(entre 400 et 500 personnes) malgré le soleil de l’après midi. Il s’est montré généreux à l’occasion de l’opération humanitaire réalisée pour un village H’mong du LAOS ou plus précisément pour un enfant de ce village soigné depuis 10 ans pour un cancer à un œil. La somme recueillie ira intégralement à l’achat et la pose d’une prothèse qui s’effectuera en THAÏLANDE. Merci à Jean Luc pour les photos. Il en manque quelques unes pour honorer nos amis du taekwondo de BELFORT et du l’ Aïkido de DANJOUTIN (90). Merci à tous les intervenants. Ce n’est pas si souvent que nous pouvons faire étalage de nos connaissances et de l’ambiance qui entoure les arts martiaux, les Budo et les arts énergétiques!