Coupe de FRANCE de la Fédération de Kyudo Traditionnel (FKT)

Coupe de FRANCE de la Fédération de Kyudo Traditionnel (FKT)

Cette année c’est l’association de Kyudo Traditionnel du Bassin Annecien (AKTBA) qui, sous la direction de Patricia STALDER (F), et soutenue par la Fédération; la Ligue Rhône Alpes de Kyudo et les clubs ou associations qui composent cette dernière (comme l’ AIRBJ) a relevé le défi de l’organisation de la coupe FKT qui a connu une belle participation tout comme le grand stage qui a suivi. Un dicton suggère ceci:  » accueille les gens comme tu voudrais être accueilli » . Un seul mot pour qualifier l’accueil et l’organisation: « Parfait! »

Pour avoir organisé cet événement, il y a quelques années à BELFORT, nous pouvons avoir une idée du travail que génère la préparation d’une coupe de France FFKT. Nous ne pouvons être qu’admiratifs et remercier toute l’équipe de l’AKTBA pour son accueil. Notre participation ne mérite pas que l’on s’y arrête!

L’ Académie Indépendante de Recherche en Bujutsu (AIRBJ) était bien représentée durant ce long week-end de Pâques à CRUSEILLES (Haute Savoie). En effet pas moins de dix candidats francs comtois et bourguignon de l’AIRBJ avaient fait le déplacement dont cinq de la section kyudo de notre association et cinq autres de BESANÇON et DIJON. Départ le samedi 19 à 04h de BELFORT pour CRUSEILLES via LAUSANNE et GENEVE. Voyage sans histoire à bord du véhicule prêté par l’Office Municipal du Sport (OMS). Arrivée vers 8h 15 pour la mise en place des différents éléments composant le kyudojo comme le shajo; l’azuchi et son maku, les yumi taté et ya taté et autres petites choses qui apportent de l’harmonie et facilitent la pratique. Nous apprécions le parquet de la salle de sport construit dans un bois exotique à la belle couleur ambrée et glissant sous le pied ce qui ne gâte rien pour la pratique!

La mise en place terminée nous  allons prendre possession de notre chambrée à la Maison Familiale et Rurale des EBEAUX . Les lits superposés nous rappellent à tous (compte tenu de l’âge moyen du groupe) de lointains souvenirs. Nous repérons au passage le restaurant  où nous prendrons nos repas de midi et nos petits déjeuners et où nous participerons également ce samedi soir à une soirée tartiflette.  De manière unanime les francs comtois ont donné la note de 10/10 à la MFR des EBEAUX pour ce qui est des subsistances. Bon et copieux!

Peu avant 14h nous sommes au gymnase et saluons les amis et faisons de nouvelles connaissances. Puis nous nous retrouvons  en tenue sur le shajo pour le salut. La présidente Laurence ORIOU Sensei ( kyoshi G) nous souhaite la bienvenue et appelle les vainqueurs de la coupe 2013 qui rapportent leur trophée. Puis Charles Louis ORIOU (Renshi G) nous rappelle les règles du tournoi.

Le yawatashi d’ouverture est effectué par Laurence ORIOU Sensei secondée par José BERROCOSA (renshi G) dai ichi kaizoé et Christophe ROLEWSKI (renshi F) dai ni kaizoé. Notre ami Christophe est le président de la Ligue Rhône Alpes. Quant à José BERROCOSA il est enseignant en SUISSE. Chaque fois nous profitons de l’occasion qui nous est offerte pour apprendre! Personnellement je suis particulièrement intéressé par la manière d’effectuer le tasuki sabaki (que mettent les femmes pour retenir les manches du kimono) En effet dans le Iai nous pratiquons parfois en kimono et mettre le tasuki avec élégance ne me déplaît pas du tout! Il y a quelques années j’avais observé à NOISIEL une pratiquante japonaise mettre son tasuki et l’harmonie parfaite des gestes m’avait touché au cœur!

Puis le tournoi débute. Force est de constater que ce n’est pas la grande forme pour les tireurs de l’ AIRBJ que ce soit par équipe ou en individuel. Après nos 12 flèches nous passons dans le rang des spectateurs pour voir les prétendants aux titres (individuel et par équipe) se départager. Résultats vers 19h: Individuel: 1er Christophe ROLEWSKI – 2ème DUPONT Michel – 3ème LOUISE Stéphane. Équipes: 1ère:  MAM-SK (DUPONT Michel – TA David – LADRON DE GUEVARA Nicolas)/ 2ème : AKV-CAO (LOUISE Stéphane –  MARANDOLA Jussara – BRETTSCHNEIDER Michaël / 3ème: BERTIN Marc – BIRK Jean Benoît – MINAMINAKA Yumi.

Nous tacherons de faire mieux la prochaine fois car il va sans dire que nous ne pouvons que progresser. Patience et entraînement! Il faut dire que les vainqueurs étaient particulièrement performants!

Soirée tartiflette très conviviale au restaurant de la MFR qui nous permet d’évacuer la tension accumulée durant l’après midi.

Dimanche nous entamons le grand stage . Celui ci débute par un yawatashi exécuté par  quatre shogos sur une mato. Nous enregistrons mentalement le déroulement de ce shareï afin de pouvoir le reproduire à l’occasion d’une présentation locale.

Chacun, ensuite, d’entre nous aura ainsi l’occasion de présenter son tir et de se faire corriger par un shogo. Il va sans dire que les corrections apportées devront être mises en pratique. Pour ma part j’ai décidé de travailler sur la longueur de mon kaï qui devrait s’améliorer avec la compréhension du nobiai! Petit à petit notre technique se construit et peut laisser place à la sensation et à un travail plus..interne!

Dimanche soir nous nous retrouvons un certain nombre dans une brasserie célèbre d’ ANNECY. Là aussi nous pouvons échanger avec des pratiquants d’autres clubs.

Lundi nous reprenons le stage. Différents yawatashi nous sont présentés par les pratiquants niveau G avec à la clef chaque fois un débriefing avec les shogos! Chose plus rare dans le kyudo je le pense une présentation par des shogos de différents types  de yagoé (le kiai du kyudo).

Vers 16h15 nous faisons le dernier salut puis après avoir quitté nos keikogis nous procédons au démontage et chargements des divers matériels. Vers 17h15 nous reprenons la route pour BELFORT via la SUISSE.

La section kyudo de notre association devient au fil du temps un peu plus performante par les connaissances acquissent par chacun et partager pour certaines d’entre elles. Prochaine étape pour quelques uns d’entre nous: les passages de grades à PARIS lors du séminaire international de juillet devant un jury de Sensei japonais!

Jean Pierre

 CIMG9751 CIMG9758 CIMG9760 CIMG9761 CIMG9766 CIMG9773 CIMG9777 CIMG9783 CIMG9786 CIMG9788 CIMG9791 CIMG9792 CIMG9793 CIMG9798 CIMG9812 CIMG9815 CIMG9817 CIMG9819 CIMG9823 CIMG9826 CIMG9827 CIMG9831 CIMG9832 CIMG9828 CIMG9844

2 réactions au sujet de « Coupe de FRANCE de la Fédération de Kyudo Traditionnel (FKT) »

  1. Je me joins à l’enthousiasme de Jean-Pierre quant à l’organisation de cette Coupe de France FFKT 2014 et du séminaire associé.

    Patricia Stalder a œuvré avec efficacité pour offrir à tous les participants des conditions de travail optimum. Merci à elle et toute l’équipe qui l’a accompagnée pour faire de ce weekend de Pâques, un grand moment de partage et d’apprentissage du kyûdô.

    En cette fin de lundi de Pâques, Patricia était sur les rotules et ce n’était certainement pas uniquement dû à l’éprouvant Mochi Mato Sharei présenté par les cinquièmes dans non titrés en vu de leur passage d’examen cet été.

    Un très grand merci à nos hôtes.

    Lors de la soirée tartiflette, nous avons eu la joie d’accueillir à notre table Michael Brettschneider et sa compagne, ainsi que Kenneth Stermer, pour une joyeuse communion germano-américano-française. Notre aimable tablée a profité de cette soirée gastronomique pour soigner son Hara, la stabilité et l’énergie qui doit habiter ce point essentiel du pratiquant de kyûdô. Personnellement + 2,5 kg!

    C’est ça l’engagement des pratiquants d’arts martiaux.

    1. A mon tour de féliciter Jean-Pierre pour la qualité de ce compte-rendu.
      Je tenais également à remercier l’ensemble de l’équipe qui nous a accueilli à CRUSEILLES, tant par ses compétences que sa gentillesse.

      C’était mon premier grand stage, non des moindres, la Coupe de France FFKT.
      Un très bel enseignement durant trois jours. L’étude par le regard, mais aussi au travers des paroles distillées par les shogos m’ont autant apporté que le tir en lui même.
      Une expérience très positive.

      Merci aussi à nos « pilotes » qui nous ont conduit de main de maître durant 4 heures.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.