1er LEMANKO EMBUKAI

1er LEMANKO EMBUKAI

Les 15 et 16 septembre Jacques et moi-même nous sommes rendus, en compagnie de Chantal et Lionel à l’invitation des Senseï Erick et Mireille MOISY( Renshi G – F) qui fêtaient leurs 30 années de pratique du kyudo au sein du SHUNG-DO-KWAN (SDK) de GENEVE et de l’ AKBG.

Voyage sans histoire jusqu’à BESANÇON pour retrouver Lionel et Chantal puis à travers la Suisse via LAUSANNE. Passage à l’hôtel d’ARCHAMP (France) pour déposer les bagages, légère collation et à 14h nous étions présents aux portes du gymnase LE CORBUSIER  de GENEVE.

Préparation des matériels, nous enfilons nos keikogis et nous voilà prêts pour cette rencontre assez particulière qui servira d’entrée en matière pour ce week-end convivial.

Tirage au sort des flèches, par une main innocente, qui me propulse dans le second shareï comme yonban. Deux tirs en zasha et 2 en reisha. Résultat habituel 15% de réussite. Les vainqueurs étaient désignés par la 10 ème, 20 ème et trentième flèche dans la mato.

 

Vers 18h30 départ en convoi pour la commune de CHOULEX (Suisse) où doit se dérouler la seconde partie du programme concocté pour l’occasion. Cette partie sera très amicale. Le Senseï, en duo avec une de ses amies, nous interprétera MANHATTAN-KABOUL (Renaud/Axel RED).Tellement vrai sur le fond mais hélas nos sociétés du spectacles ne s’occupent que de la forme et dans l’urgence, un peu comme la médecine occidentale!

Nous aurons également le privilège de voir quelques vidéos des débuts( 1982) du Senseï et de son épouse dans le kyudo. Pas facile, à l’époque, de se former sans se déplacer au JAPON ! Dans certaines régions de notre beau pays il y a, fort heureusement, des pionniers.

Retour à l’hôtel sans trop de problèmes d’orientation grâce à mon ange gardien et vers 0h30 nous étions au lit.

Réveil de bon matin pour nous retrouver à 8h30 au port de GENEVE. Face aux promoteurs, qui voulaient sans aucun doute construire à cet emplacement une richissime marina,  les habitants se sont mobilisés et ont réussi à garder ce lieu « populaire ». Je dirais même que c’est un petit coin « alternatif » avec une petite plage, un restaurant surprenant par ses menus vraiment populaires ! Bref nous étant mis en tenue avant de partir nous rangeons notre matériel dans des cabines de plage et nous dirigeons vers le lieu de rassemblement. Salut face au Lac en tournant le dos au large du lac. Puis Cédric nous explique ce que nous allons faire. Dans un premier temps Erick et Mireille vont tirer une flèche d’honneur aux kamis du lac (le kwaidan était absent ce jour là heureusement). Afin d’éloigner les volatiles qui flottent ici et là près du bord un pétard est lancé mais il aura fallut insisté pour que nous puissions avoir la place. A peine leurs flèches des Senseï ont-elles touché l’eau que le geyser s’élève dans le ciel ; Magie de la technique, de la …synchronisation et des relations entre les hommes! Quel kami querelleur et batailleur du Japon aurait pu faire cela. Comme disait Myamoto Musashi : “Il faut honorer les kamis et les dieux mais il ne faut pas compter sur eux !”

Ensuite Erick nous demande de nous rassembler autour de Pascal KRIEGER qui fut son Senseï dans les arts martiaux et qui est un calligraphe reconnu au JAPON puisqu’il possède le grade le plus élevé dans le Shôdo ! Il calligraphiera pour nous cette maxime : « connaître ses besoins » La mato prendra donc la forme d’une calligraphie ! Plutôt original non !

Puis Cédric et Christine s’en vont en barque la fixer sur le support d’etafoam qui a été dressé sur le ponton à environ 35 mètres.

Nos amis une fois revenus le tournoi peut commencer. Les premières flèches passent au dessus ou en dessus voir même à côté. Quelques unes se planteront quand même dedans dont une pas loin du centre. Le yatori est effectué par Cédric et Christine qui ont le pied marin. Rien à dire sur mon tir si ce n’est que la seconde flèche passera au ras du haut de la cible. En tout cas pas de magrets de canard au déjeuner.

Tournoi terminé nous nous retrouvons sur la terrasse du restaurant où Erick nous a concocté une surprise. Dans un premier temps nous déjeunons( je dirais même petit déjeunons) puis Erick procédera à la distribution d’un souvenir de ce premier Lemanko embukai qui se présente sous la forme d’une pierre posée sur un socle portant l’inscription“ SDK-1er LEMANKO EMBUKAI”. Il convient de souligner qu’Erick et son fils Camille ont prospecté les rives du Léman pour recueillir ces trophées. Pas un mince travail. Nous passerons par ordre de grade choisir notre pierre. Je me demande si ce cadeau ne recèle pas une métaphore : Je vous laisse le soin de trouver la vôtre !

Nous prenons congé vers 12h30 et filons sur BEANÇON puis BELFORT sous un beau soleil.

Personnellement j’ai passé un excellent week-end au milieu de personnes que j’apprécie et j’ai fait la connaissance d’autres que je ne connaissais pas.  J’ai découvert et participé au 1er Lemanko, une tradition qui se perpétue au Japon. Certains se poseront la question de savoir à quoi cela peut il servir ? Pour ma part je dirais à progresser dans la Voie de l’Arc et le bonheur de partager. Cela n’a pas de prix…même en Suisse.  Au fait BELFORT possède un étang relativement vaste et accueillant sans compter celui du Malsaucy à EVETTE-SALBERT (90). Je plaisante bien entendu….enfin… !

Merci  à Erick et Mireille pour leur amitié et la chaleur de leur accueil. Merci aux pratiquants de kyudo ou non du SDK et  de l’AKBG qui se sont bien démenés pour que ces journées soient un succès notamment Cédric et Christine et Camille.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.