Stage de kobudo KATORI SHINTO RYU les 19 et 20 janvier 2013 à NOVILLARS

Stage de kobudo KATORI SHINTO RYU les 19 et 20 janvier 2013 à NOVILLARS

Les 19 et 20 janvier  se déroulait au dojo de NOVILLARS (Doubs) le premier stage annuel de kobudo Katori Shinto Ryu organisé par l’Académie Internationale de Recherche en Bujutsu de BESANÇON et dirigé par Lionel OUDART Sensei.

Il convient ici de souligner les conditions climatiques particulièrement défavorables pour un déplacement depuis le nord franc-comtois surtout pour ceux des pratiquants qui ont fait retour le samedi soir sur BELFORT et se sont retrouvés confronter avec le verglas du dimanche matin !

Courageux, voir téméraires, ont été nos amis belges de venir malgré l’annonce d’un retour qui aura sans doute été glacial sur la traversée de la Franche Comté et de la Lorraine! La motivation est bien présente dans ces cas là.

Ce stage aura été particulièrement axé sur un retour aux bases. Révision des kamaé to, des frappes, attitudes corporelles, séquences des kajos, hyoshi, maaï, Déroulement des kajos et rectifications tant il est vrai qu’au fil du temps la technique a tendance à se « desserrer » !

Un kajo n’est qu’une compilation de gardes (kamaé) et de frappes (uchi) mises dans un certain ordre. Il convient de veiller à ce que le fond (kamaé et uchi) demeure afin que le kajo garde tout son sens et surtout son contenu. La vitesse n’est que la cerise sur le gâteau. On peut aller très vite en édulcorant les gardes et les frappes. En réalité quelle serait le potentiel dégagé par une frappe mal armée et mal dirigée ? Le Yin et le Yang ne sont pas absents et si l’un manque l’existence de l’autre est compromise. Comment différencier le maa sans savoir ce qu’est le mai aï ?

On peut également avoir des mouvements très rapides, corrects et puissants en respectant le kihon! Nous pratiquons un art ancestral et nous ne devons pas nous laisser aller à la facilité qui nous dicte des choix surtout ceux susceptibles de flatter notre égo!

Donc le week-end c’est déroulé en révision des kajos de kenjutsu mais aussi de iaï jutsu et des différents reishiki.

Il ne nous reste plus qu’a mettre en application ces révisions en ayant constamment à l’esprit leurs présences dans notre pratique.

Merci à l’équipe du dojo de NOVILLARS pour son accueil et au Senseï pour ses précieux conseils son immense patience !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.