Convivialité

Convivialité

Pour marquer la rupture entre l’année sportive 2015 déclinante  et l’année 2016 qui va  croitre dès le début de septembre nous nous sommes retrouvés, pour celles et ceux qui le souhaitaient, au Restaurant   » du PONT  » à VALDOIE (90) ce samedi 13 juin.  Le choix du lieu nous avait été proposé par notre ami Laurent, chargé de la convivialité, et ce choix a été accepté. Ce repas convivial a lieu chaque année avec le dernier stage de Tai Chi Chuan et Chi Gong de l’année. C’est pourquoi notre Sifu Olivier GELPE était présent tout comme une convive inattendue en la personne de Chantal, Sensei naginata de l’ AIRBJ de passage,  en partance le lendemain pour NANCY avec des kyudojins de la section parmi lesquels votre fidèle scribe qui pour l’occasion a posé son calame au grand soulagement de certains qui ne marqueront pas de dire:  » ouf, tant mieux car c’est une vraie calamité ». Pour être net je souligne que les calames miteux sont mis au panier après avoir été transformés et avoir servis comme flûtes. C’est pourquoi que l’on dit des écrivains, notamment politiques, qu’ils n’écrivent que du vent!

Une fois par an il nous est donné de pouvoir tranquillement échanger afin de se mieux connaître car ce n’est pas pendant les cours que l’on peut faire un break sans encourir les foudres du Zeus de service, je veux dire l’instructeur surtout dans les arts japonais. Comment assimiler ou ressentir quelque chose si mon esprit est accaparé par autre chose que le contenu du cours? Le  Tchi (énergie) à besoin du Yi (intention) pour circuler et je dois être présent  » ici et maintenant ». Mais c’est ainsi que l’on ressort de la pratique plein d’énergie avec un esprit revigoré de pensées positives!

Donc excellente soirée très conviviale à laquelle toutes les sections étaient représentées. Toutes? Presque toutes puisque celle des ninja était absente! Mais les ninjas ne sont ils pas invisibles? Hervé instructeur de ninjutsu et de kobudo était présent donc l’honneur est sauf. Nous savons depuis longtemps que le visible contient l’invisible mais que seul le regard exercé d’un vrai pratiquant est susceptible de le voir. Kokoro no metsuké!

Certes nous pratiquons des disciplines chinoises, japonaises, indienne, et autres  dont l’origine est inconnue mais pratiquée partout.  A toutes ces disciplines, dans chaque pays nous pouvons ajouter la convivialité si chère à nos ancêtres gaulois et à tous les peuples de la planète. Et les petits hommes verts aiment ils cela?

Jean Pierre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.